NB : Une analyse jugée de "qualité sanitaire non satisfaisante" ne signifie pas que l'eau est impropre à la consommation. Elle demande cependant une intervention corrective rapide effectuée par le responsable de la distribution de l'eau.

Ci-dessous une copie des derniers documents disponibles.